Nombre total de pages vues

dimanche 28 décembre 2014

Le Stoemper



Le lambic est généralement fort acide. Les consommateurs n'hésitaient pas à demander au cafetier qu’on leur apporte un morceau de sucre afin qu’ils puissent ainsi adoucir leur bière à discrétion.
Pour broyer le morceau de sucre, le buveur avait recours à un pilon ayant la forme d’une clé à sardine, appelé “stoemper” (dans le même ordre d’idée, rappelons que le stoemp, plat typique de Bruxelles, est une sorte d’écrasé de pommes de terre).
 
 

L’usage de cet ustensile a été cependant abandonné, les débits de boisson ayant mit au point un lambic préalablement sucré, prêt à consommer. Enfin, il est notoire que l’apparition et la rapide suprématie des gueuzes pasteurisées, adoucies et servies en bouteille, a marginalisé sensiblement le faro et autres krieks qui ont bien alors failli ne plus demeurer qu’un lointain souvenir folklorique.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire